COVID-19 | Prolongation de la date limite du remboursement des prêts du CUEC

Le 12 janvier 2022, l’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, et l’honorable Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, ont annoncé que la date limite du remboursement des prêts du CUEC menant à une remise de dette partielle était reportée du 31 décembre 2022 au 31 décembre 2023 pour tous les emprunteurs admissibles en règle.

Le remboursement d’un prêt avant ou à la nouvelle date limite du 31 décembre 2023 entraînera ensuite une remise de dette pouvant varier de 10 000 $ à  20 000 $.

Finalement, les prêts en souffrance seront par la suite convertis en prêts de deux ans assortis d’un taux d’intérêt de 5 % par année à compter du 1er janvier 2024 et devront être entièrement remboursés au plus tard le 31 décembre 2025.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez des questions concernant la prolongation de la date limite du remboursement des prêts du CUEC ou toute autre mesure de soutien gouvernemental liée à la COVID-19, veuillez contacter un membre de notre équipe.

Faire connaitre:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

2022-01-13

Postes en vedette:

Recevez les nouvelles FL:

All Categories

Articles liés

Groupe diversifié en classe de yoga

Avantages imposables en bref

Ce numéro vous servira d’aide-mémoire pour certains détails souvent oubliés lorsque les feuillets T4 et Relevé 1 sont préparés.

COVID-19 | Prolongation de la date limite du remboursement des prêts du CUEC

Le 12 janvier 2022, l’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, et l’honorable Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, ont annoncé que la date limite du remboursement des prêts du CUEC menant à une remise de dette partielle était reportée du 31 décembre 2022 au 31 décembre 2023 pour tous les emprunteurs admissibles en règle.

Le gel successoral comme outil de planification successorale

Le gel successoral est l’une des stratégies fiscales de planification successorale les plus courantes. Lorsqu’un actionnaire individuel détient des actions d’une société privée, un « gel » peut être utilisé pour bloquer la valeur actuelle de la succession de l’individu, ce qui permet de reporter l’impôt lorsque les actions de la société sont transmises à la génération suivante.

Contactez-nous maintenant

Pour une consultation gratuite