L’évolution de la PRE (« ERP ») vers les systèmes d’entreprise modernes d’aujourd’hui

Pour de nombreuses entreprises à la fin des années 1990 et au début des années 2000, la mise en œuvre d’un système de planification des ressources d’entreprise (« ERP ») promettait une efficacité et une efficience accrues de leurs opérations grâce à un système de gestion unique. De nombreux gestionnaires espéraient atteindre ce que le très respecté consultant en gestion, auteur et éducateur Peter Drucker qualifiait de gestion d’entreprise « à guichet unique ».

Au fur et à mesure que la PRE gagnait en popularité, il est devenu évident que ses avantages ne pouvaient être obtenus que par les entreprises capables de supporter le coût élevé des logiciels sophistiqués et de mettre en œuvre une gestion du changement efficace au sein de leur organisation. Lorsque la mise en œuvre de plusieurs systèmes SAP et Oracle à grande échelle a été un échec, les entreprises ont réalisé que souvent leurs équipes de direction comprenaient mal les risques associés aux changements commerciaux à grande échelle. La continuité des activités était considérée comme le principal risque pour la réussite d’un projet de mise en œuvre d’un système de PRE. Cependant, l’incapacité à gérer efficacement le changement organisationnel était plus souvent le cas.

Aujourd’hui, les entreprises peuvent choisir parmi un large éventail de systèmes de gestion modernes qui offrent une gamme de logiciels ciblés répondant aux besoins spécifiques de leur secteur. Correctement mis en œuvre, les systèmes de gestion modernes constituent un moyen cohérent et fiable de traiter les affaires de la manière prescrite par la direction de l’entreprise. Ces systèmes peuvent améliorer de façon significative l’efficacité et la prise de décision au quotidien, et contribuer à atteindre le paradigme de « guichet unique » préconisé par Drucker.

Avantages des systèmes d’entreprise intégrés

Les systèmes d’entreprise modernes offrent une approche modulaire de la PRE et sont construits à l’aide de cadres logiciels communs qui offrent un haut degré d’interopérabilité entre les systèmes associés. Les entreprises de toutes tailles ont adopté des plates-formes hautement modulaires, basées sur l’infonuagique, avec des modèles de licences logicielles à prix variables.

L’expansion des systèmes d’entreprise modernes et de la spécialisation sectorielle a été stimulée par l’innovation sur le Web forgée par des leaders technologiques tels que Facebook, Google et Microsoft. Ces entreprises ont mis leurs outils à la disposition de la communauté du logiciel libre gratuitement et de nombreux éditeurs de logiciels de systèmes d’entreprise ont reconstruit la partie frontale de leurs plates-formes en utilisant ces nouveaux cadres de développement logiciel hautement flexibles et les bibliothèques logicielles disponibles.

Grâce aux systèmes d’entreprise intégrés d’aujourd’hui, les entreprises peuvent accroître leur efficacité et améliorer la capacité de leur organisation à pivoter rapidement en réponse à l’évolution des conditions commerciales, à mieux coordonner les opérations et les fonctions de revenus, à se concentrer sur la fourniture de produits/services de meilleure qualité et, surtout, à se concentrer sur l’expérience client. Ces systèmes peuvent également permettre à une entreprise de mettre en œuvre des programmes d’incitation synergiques liés à des indicateurs clés de performance dans tous les services.

Les organisations gagnantes s’adaptent pour en tirer des avantages substantiels

Certaines petites et moyennes entreprises ont encore du mal à mettre en œuvre efficacement des systèmes d’entreprise intégrés. Le plus souvent, la cause n’est pas la technologie, mais l’incapacité de la direction à tirer les leçons du passé. Nombre de ces entreprises utilisent encore des applications obsolètes ou des systèmes personnalisés non pris en charge pour gérer leurs activités. Leur réticence à investir dans de nouveaux systèmes d’entreprise limite considérablement leur capacité à améliorer les opérations et à répondre aux préoccupations futures.

Certaines équipes de direction ne parviennent pas à s’adapter et à profiter des avantages des systèmes d’entreprise intégrés parce qu’elles ne considèrent pas la technologie comme un élément central de leur processus de planification stratégique. Elles peuvent fonctionner en mode « business as usual » selon la mentalité « si ce n’est pas cassé, pourquoi le réparer? ». La perception est principalement la peur du changement, car un projet d’intégration de systèmes peut être intimidant, tout comme l’investissement initial en dollars et en ressources.

Dans la réalité d’aujourd’hui, où les circonstances sont en constante évolution, les entreprises doivent utiliser la technologie et les outils mis à leur disposition pour les aider à rivaliser efficacement dans l’environnement commercial mondial, intégré et hyperconcurrentiel d’aujourd’hui. En s’engageant dans un système d’entreprise moderne et en intégrant les meilleures pratiques qui sont conçues pour soutenir la fourniture d’une meilleure expérience client, on peut changer la donne pour les parties prenantes internes et externes.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez des questions sur les avantages d’un système de PRE modernisé, veuillez contacter notre équipe de conseillers financiers virtuels.

Partager :

2022-03-24

Postes en vedette:

Recevez les nouvelles FL:

All Categories

Articles liés

Le processus de fidélisation : comment attirer les jeunes donateurs

Lorsque vous vous adressez à des donateurs de toute génération, vous préparez efficacement le terrain pour une relation qui durera toute leur vie. En adoptant la bonne approche, vous pouvez mettre en œuvre des stratégies qui attireront les jeunes donateurs et fidéliseront leur soutien pour les années à venir.

Contactez-nous maintenant

pour demander une consultation